Hello Pauline, Goodbye Jeannie

Pauline Ferrand-Prevot portée et entourée par Eugénie Duval, Audrey Cordon, Amélie Rivat, Aude Biannic et Elise Delzenne.

Source : http://www.letelegramme.fr/cyclisme/magique-ferrand-prevot-28-09-2014-10361629.php

19 ans après Jeannie Longo en 1995, une française vient d’obtenir le titre de championne du monde de cyclisme sur route à Ponferrada (Espagne). La nouvelle championne du monde s’appelle Pauline Ferrand-Prevot et est âgée de 22 ans. Elle fait partie de l’équipe Rabo Liv Women Cycling Team (Pays-Bas) et commence à se faire un joli palmarès avec déjà une victoire sur la Flèche Wallonne 2014 et des victoires en vtt. Je ne crois pas que ça fasse plaisir à son illustre ainée qui court toujours à 55 ans. Outre le fait que Jeannie longo n’a pas du tout raccroché son vélo (elle court toujours à 55 ans) et que la concurrence même française reste de la concurrence, Pauline Ferrand-Prevot n’a pas hésité à dire ce qu’elle pensait d’elle dans les colonnes de l’Équipe. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle n’est pas tendre.

Exemples :

« En 2012 (au Championnat de France), quand je l’avais battue sur le chrono, j’avais dit : ‘Voilà, Longo, c’est fini’. Et je m’étais fait mal voir. On m’avait dit : ‘Mais tu te prends pour qui ? Tu n’auras jamais son palmarès’. Du coup, je n’aime pas trop parler d’elle et je ne sais pas comment en parler. Je la respecte pour son palmarès mais je me dis aussi qu’elle ne nous a rien apporté, à nous, les jeunes. Elle s’est accaparée les médias mais ne nous a jamais transmis son savoir, n’a jamais fait un pas vers nous. Un SMS, ça ne coute rien… c’est sa gueule d’abord et les autres passent après. La seule fois qu’elle m’a félicitée, c’était devant une caméra ».

« Elle ne faisait que les Championnats de France, juste pour pouvoir dire : « Regardez, les jeunes n’ont pas le niveau. » C’est ce qui m’agace un peu. En gros, elle veut nous ridiculiser. Je pense qu’elle ne veut pas tourner la page. Après, c’est compréhensible, dans sa vie elle n’a peut-être que cela. Elle n’a pas d’enfants, son mari est aussi son entraîneur ; c’est compliqué de passer à autre chose quand on reste dans un contexte uniquement vélo. »

« La Fédération lui a donné sa chance en lui disant qu’elle ferait un bon entraîneur national. Elle n’a jamais voulu. Et puis elle ne donne pas envie d’aller la voir quand elle ne dit pas bonjour en passant à côté de vous. C’est clair : j’aurais pu essayer de faire le premier pas, mais c’est compliqué… »

« J’espère apporter une nouvelle image, jeune, plus féminine, c’est important. Mais c’est naturel pour moi. J’aime bien me maquiller, faire du shopping. Aller chez le coiffeur, ce n’est pas une punition. J’aime faire attention à moi. »

 

Sources :

www.sports.fr/cyclisme/articles/ferrand-prevot-critique-violemment-longo

www.europe1.fr/sport/multisports/flashs/cyclisme-ferrand-prevot-dezingue-jeannie-longo

www.francetvsport.fr/cyclisme/ferrand-prevot-en-veut-a-longo

Publicités

Une réflexion sur “Hello Pauline, Goodbye Jeannie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s