La gifle

Je me la fais Gad Elmaleh : Je rêve d’une banque…d’un pays où un politicien qui aurait été désavoué par le suffrage ou par le résultat de sa politique ne se représente pas à une élection. Or, que dire de messieurs Fillon et Valls qui ont tous deux été premier ministre, l’un d’un Président battu lors de sa tentative de réélection et l’autre d’un Président qui renonce à se présenter à sa propre succession dans un éclair de lucidité. Tous deux sont pour moi aussi comptables du rejet et de l’échec de leur Président. Siouplait messieurs, si vous pouviez prendre du recul, prendre votre retraite politique, laisser votre place à de nouveaux talents peut-être, ça serait sympa.

Et pour finir une image inédite du film La gifle de Claude Pinoteau paru en 1974, où l’on voit Lino Ventura balancer une bonne mandale à Manuel Valls, en attendant la gifle électorale qu’il ne manquera pas de se prendre.

lagifle

Pour info : http://www.lemonde.fr/primaire-de-la-gauche/article/2017/01/18/manuel-valls-la-gifle-et-la-riposte_5064424_5008374.html

Publicités

Des claquettes dans les étoiles

Année de merde, voilà c’est dit, c’est ce qu’aura été 2016, jusqu’au bout. Quoique, on n’est que le 29 aujourd’hui, il reste encore deux jours qui peuvent faire pencher la balance.

Dimanche dernier, jour de Noël, j’ai regardé à la télé pour la première fois de ma vie « Chantons sous la pluie » avec Gene Kelly et Debbie Reynolds. L’occasion ne s’était jamais présentée jusqu’alors. J’ai passé un très bon moment, de beaux numéros de danse, de claquettes, de chansons, une histoire qui a dû influencer « The Artist« . Je me suis dit qu’il était temps que je regarde ce film si connu le jour de mes 56 ans alors qu’il avait été tourné 8 ans avant ma naissance.

Vient le 27 décembre où j’apprends la mort de Carrie Fisher, la célèbre interprète de la princesse Leia, à l’âge de 60 ans. Ça m’a fichu un coup. D’abord parce que c’était la princesse Leia. On a du mal à accepter que cette jeune femme meure un jour, et pourtant c’est ce qui arrive, la mort est au bout de tout, parfois plus tôt parfois plus tard. Ensuite parce que Carrie Fisher n’avait que 4 ans de plus que moi… Je reviens à ce que j’écrivais plus tôt, l’acceptation de la mort, ou son refus. Enfin, parce que George Michael venait de mourir le jour de Noël à 53 ans ! (Je crois que je dois avoir un problème avec Noël, la mort, mon âge, tout ça dans le désordre…)

Comme tout le monde j’ai lu des articles sur Carrie Fisher, et c’est là que j’ai appris qu’elle était la fille de Debbie Reynolds, ce que j’ignorais totalement. Je trouvais alors la coïncidence du film et du décès suffisamment frappante pour que je la remarque.

Or, comme on le sait, Debbie Reynolds a à peine survécu à sa fille, puisqu’elle est morte le 28 à l’âge de 84 ans. La vie aime à nous rappeler qu’elle peut être une tragédie.

Je ne vous connaissais évidemment pas, mais, Kathy Selden et Leia Skywalker, je vous avais bien aimé sur écran. Puissiez-vous vous retrouver quelque part par delà la mort.

Carrie Fisher & Debbie Reynolds

Actress Carrie Fisher and her mother, actress Debbie Reynolds. (Al Seib / Los Angeles Times)

Lecture :

Le lettre testament de Carrie Fisher à la princesse Leia

Carrie Fisher, reflet inversé de la princesse Leia

Légende d’Hollywwood, Debbie Reynolds est morte un jour après sa fille, Carrie Fisher

Du pain et des jeux

du pain et des jeux

(cliquez sur l’image pour le lien)

« Les grands événements populaires sont indispensables. Oui, l’Euro de football, comme le Tour de France et d’autres grands événements auront lieu » (Manuel Valls)
Ben tin ! Déjà que la situation politicoéconomique française est au plus bas à un an de la prochaine présidentielle, manquerait plus que le français moyen n’ait pas sa dose de foot et de tour de France, et ce malgré un gros risque terroriste. Si j’étais en colère je dirais bien que j’ai l’impression qu’on nous prend pour des bœufs (ça marche aussi avec moutons).
A propos de la présidentielle 2017 j’ai trouvé une tribune sur le site de libé : Pour un boycott actif de l’élection présidentielle. A méditer, et je me tâte.

Prévoir le pire

affiche_h1n1

Rappelez vous, au plus fort de la pandémie H1N1 en 2009-2010, ces affichettes avaient été placardées un peu partout en France. Ça paraissait déjà comme quelque chose d’anxiogène, mais qui aurait cru qu’on en serait maintenant à cette affiche ?

affiche_attaque terroriste

C’est ce qu’on trouve actuellement sur mon lieu de travail, et je suppose que ça doit être le cas un peu partout. Alors, si H1N1 était anxiogène, que dire de ça ?

Amabilités cyclistes

Je suis depuis quelques temps à la recherche d’un nouveau vélo depuis qu’on m’a volé mon beau Bianchi au début du mois de novembre. Je n’en ai pas parlé ici, j’avais la tête un peu ailleurs. Néanmoins, je furète, je farfouille sur internet. D’abord ce fut pour tenter de retrouver mon vélo parmi les sites de ventes d’occasion, puis pour m’informer de celui que j’allais devoir m’acheter.

C’est ainsi que j’ai récemment vu cette annonce sur le site leboncoin :

lbc_annonce_ridgeback

Et voici la photo jointe :

annonce_lbc_ridgeback_photo

Deux choses m’ont interpellé :
– D’abord, j’ai remarqué que d’après la photo jointe à l’annonce ce vélo est un Ridgeback Voyage de 2015 qui est vendu neuf sur le net ou en magasin plus ou moins 1000€ :
http://www.veloclic.com/ridgeback-voyage-2015.html
http://www.cyclable.com/1761-velo-randonnee-ridgeback-voyage.html
Or, le vendeur dit l’avoir acheté 1200€ ?!? Et qui plus est, à l’état neuf ce modèle est vendu de série avec ses garde-boue et un porte-bagages, alors qu’ils ont été retirés de ce vélo.
– La deuxième chose est le ton employé, du moins les mots choisis : « les offres farfelues à 700€, vous vous les gardez, suis pas à paillol, ne part (sic) pas en Afrique non plus »
Étonnant de la part d’un vendeur de s’adresser de la sorte à ses acheteurs potentiels. Et si une bonne âme pouvait me dire ce que signifie l’expression « être à paillol », parce que je ne vois pas.

Je me suis dit alors que j’allais faire profiter le vendeur de mes réflexions. Voici ce que je lui ai adressé :

lbc_annonce_ridgeback_02

Ce à quoi mon vendeur m’a répondu :

lbc_annonce_ridgeback_03

« Et je vous emmerde… » ? Merci cher « mirmillon34 », moi qui étais si « cordial ». Mirmillon ? Quelle idée ? Tu aimes les films sur les gladiateurs ?

Je n’ai pas insisté, allez savoir pourquoi.

Good bye Leny

D’aucuns diront que mon blog a en ce moment des airs de nécrologie. Certes, ce blog est peu vivant ces temps ci et certes j’y fais l’écho de la disparition de certains. Alors une fois encore, et ce n’est pas fini à mesure que les années passent fauchant un par un  (si ce n’est plus parfois) mes personnages repères de ma vie.

Cette semaine c’est Leny Escudero qui a passé l’arme à gauche. Dit comme ça on s’attend à ce qu’un mafioso ait été dessoudé à Chicago et pourtant non. Leny Escudero était un chanteur (auteur-compositeur-interprète) tout ce qu’il y a de plus pacifiste qui a connu son heure de gloire dans les années 60 et 70.

Pour en savoir plus sur ce réfugié républicano-gitan arrivé d’Espagne en 1939 cliquez ici.

escudero_60_13

Sur ce collage un peu plus de 50 ans séparent les deux prises de vues. La première vient des studios Harcourt, passage obligé pour tout artiste de ces années 50 et 60. Costume, cravate, cheveu court. Une époque où il fallait passer pour un bon élève. Monsieur Escudero se lâchera un peu plus à partir de la fin des années 60 pour ne plus se départir de ce look qu’il arbore sur le deuxième cliché datant de 2013 (à 79 ans).