Pourpre profond

Samedi 3 juin j’étais à Bercy à Paris pour voir Deep Purple. Quand j’ai vu fin 2016 l’annonce de ce concert qui était intitulé « The long goodbye tour » je me suis dit que ce serait sûrement la dernière occasion pour moi de voir ce groupe mythique sur scène.

Je m’attendais à un concert hommage, avec les grands succès. Il y en a eu, mais c’était aussi la tournée de leur dernier album sorti en avril, « Infinite », d’ailleurs sur les 15 titres du concert 4 venaient du dernier album. Bon, franchement, ces 4 chansons étaient pas mal mais valaient-elles de paraitre sur leur « tournée d’adieu » ? Pas persuadé.

Viennent ensuite 3 morceaux de Machine Head (1972), Lazy, Space Truckin’ et Smoke on the Water qui mettaient le feu, 2 de Deep Purple in Rock (1970), Bloodsucker et Black Night qui finira le show de belle manière, 2 aussi de Fireball (1971),Fireball et Strange Kind of Woman très efficaces. Après ça on trouve 3 chansons isolées, Perfect Strangers (de Perfect Strangers, 1984) que j’adore, Uncommon Man (de Now What ?, 2013) que je ne connaissais pas et un très bon Hush (de Shades of Deep Purple, 1968), réorchestré avec l’intro de Sergent Pepper’s, qui ne faisait vraiment pas son âge.

On a bien sûr eu droit à un solo de clavier, un peu long, de Don Airey, qui est tout de même excellent. Notons qu’il occupe ce rôle depuis 2002 suite au départ de Jon Lord. Les claviers occupent une place importante dans ce concert, au moins à égalité avec la guitare, et on s’aperçoit que le son de Deep Purple y doit beaucoup.

J’ai découvert aussi Steve Morse, à la guitare depuis 1994 après un nouveau départ du guitariste originel qu’était Ritchie Blackmore. Bon, force est de constater qu’on n’entre pas dans un tel groupe si on n’a pas un excellent niveau. Ce guitariste est très bon.

Et bien sûr, j’ai eu l’immense plaisir de voir de mes yeux Ian Gillan (chant), Roger Glover (basse) et Ian Paice (batterie), tous trois membres depuis 1970 (Paice étant le seul membre actuel de la formation d’origine en 1968). Ils ont plus de 70 ans chacun, mais ils ont toujours envie sur scène, à n’en pas douter. Gillan, contrairement aux musiciens Glover et Paice, doit adapter son chant à son âge, il ne peut plus hurler sur toute une chanson, ses aigus sont plus limités (je l’ai d’ailleurs surpris à toussoter de temps en temps) et on remarquera que Child in Time et Speed King ont été ignorées sur ce tour, la faute au haut niveau vocal que ne possède plus le chanteur. N’empêche, Ian Gillan reste toujours un formidable chanteur de rock.

Bilan ? Super soirée, bien commencée avec une bonne première partie, Monster Truck.

Bonus : cet article paru dans parismatch.com

Publicités

Pour l’Express Paris rime avec Sarkozy

Vu sur lexpress.fr, un article intitulé « Limitation de vitesse : Paris à toute allure vers les 30 km/h ». Dans le texte on cite le Conseil de Paris, Anne Hidalgo, Christophe Najdovski. Alors pourquoi avoir illustré l’article avec une photo de l’ex-président de la République et actuel président de l’UMP, Nicolas Sarkozy ?

Dites-moi les gens de lexpress.fr, dites-moi pourquoi. Certes, la photo est légendée : « L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, faisant un jogging dans une zone limitée à 30 km/h », mais je crois que vous aviez plus de choix d’images ne comportant pas d’ex président de la République et président de l’UMP en exercice. Heureusement que je n’ai pas mauvais esprit.

paris_30_sarko

Le contenu de l’article : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/limitation-de-vitesse-paris-a-toute-allure-vers-les-30-km-h_1682908.html

Muse

Hier, si on me cherchait, j’étais là :

muse_sdf_2013

 

J’ai fait quelques concerts, pas des tonnes mais quelques uns, et je dois dire que c’est celui où le spectacle visuel est aussi important que la partie musicale. C’est inventif et créatif, tous les spectateurs peuvent voir quelque chose d’autre qu’un bout de scène (quand ils le peuvent). J’étais en pelouse, à l’opposée de la scène, et je n’avais pas besoin d’avancer plus. Le son était très bon (contrairement à un certain concert des Red Hot l’an dernier), le spectacle sur, autour et au dessus de la scène l’était aussi (contrairement au même concert des Red Hot).
Muse, qui existe depuis près de 20 ans, n’a que 7 albums à son actif, mais son répertoire est riche en succès. Et peut-on dire de Muse qu’il est un vrai groupe de scène, un groupe fait pour le show, sans tomber dans la lapalissade ? Bref, plus de 2 heures de show à la fin duquel on en redemandait. Que c’était bon !!!!
Mise à jour du 3 juillet 2013 : cliquez sur ce lien d’un article avec de bonnes photos du concert du 21.

Muse_juin_2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bien pour un mâle

Photo prise rue du Temple à Paris alors que la Gay Pride a eu lieu le week-end dernier. Cette vitrine a beau se trouver dans le quartier du Marais on sent quand même que les choses avancent quant à la reconnaissance des homos. Qui aurait parié un kopek sur le mariage gay et sur ce qui devrait suivre, à savoir l’adoption d’enfants par des couples de même sexe ?

PS : désolé pour le jeu de mot pourri du titre 😦

Nightwish, concert du 24 mars 2009, Paris-Zénith

Ben voilà, il ya plus de 8 jours j’étais au Zénith pour voir et écouter Nightwish. J’ai connu ce groupe en 2005 au hasard de mes recherches sur internet. Ils avaient publié à cette époque cinq albums studio et un album live. J’ai de suite accroché à cette fantastique alchimie entre une musique faite de synthés (Tuomas Holopainen) et de sons métal et la voix de la chanteuse (Tarja Turunen) hors norme. Depuis la chanteuse a été remerciée (pour d’obscure raisons à mon avis) et remplacée par une autre chanteuse (Anette Olzon) après un excellent dernier album live au titre révélateur (End of an Era). En 2007 parait Dark Passion Play. J’avais écrit à cette époque que je trouvais intéressante la voix d’Anette Olzon et qu’il n’y avait aucune comparaison possible.

En allant voir ce concert je m’étais mis en tête que les gars de chez Nightwish, notamment Tuomas Holopainen de par son statut d’auteur-compositeur-patron, avaient recruté une chanteuse qui sans être Tarja Turunen avait les capacités de reprendre son répertoire, au moins le plus connu.

Aujourd’hui encore je me pose la question. Parce qu’à l’applaudimètre c’est sûr qu’Anette Olzon a conquis son public. Mais où commence l’attitude du fan de base et où s’arrête son esprit critique, je vous le demande.

Pour tout vous avouer, à la fin du concert je me sentais presque en colère, j’étais déçu, je sentais qu’on m’avait trompé.

Je dis que j’étais déçu. Par la chanteuse, pas par les musiciens. Jukka Nevalainen à la batterie est très bon, Empu Vuorinen à la guitare est excellent, Marco Hietala à la basse et au chant est magistral. Reste le cas Tuomas Holopainen à ses synthés. En fait, pendant le concert j’ai vu un Holopainen (attifé d’un t-shirt sans manches rouge comme je n’en porte plus depuis 1984) qui posait ses doigts sur des claviers dans une espèce de barque (penser à parler du décor kitsch). Je n’ai jamais pu ou su faire la différence entre les (longs) moments où il était certain qu’on entendait une bande-son et ceux où notre clavier devait normalement jouer. Oui, ça m’a gêné d’entendre la copie parfaite du morceau enregistré en studio, vous voyez ce que je veux dire ? Un concert est un instant qui ne se reproduira plus, je trouve que la partie synthés de ce concert ne peut pas normalement être identique à ce qui a été enregistré des années auparavant. Enfin, c’est mon avis.

Donc la chanteuse (que je me suis surpris à appeler « choriste de Nightwish » tellement le niveau de Marco Hietala est meilleur au chant alors qu’en plus il joue de la basse). Je n’ai rien contre elle, je ne la connais pas, elle chante certainement très bien (je l’ai même écrit un peu plus haut), mais je crois qu’on aurait dû être prévenus que ce qu’on entendrait le 24 mars dernier ne ressemblerait en rien à ce qui avait été enregistré en studio pour ce qui est des morceaux issus de l’ère Turunen. Autant pour le clavier c’était la copie conforme que pour la chanteuse la plupart du temps elle n’y était pas du tout. Elle a réussi à quelques reprises à accrocher la tonalité de Tarja Turunen, puis le reste du temps c’était n’importe quoi, au lieu des belles envolées lyriques on a eu droit à des «nananana», c’est du vol ! Je disais à ma jolie accompagnatrice que cette chanteuse me faisait penser à tout sauf à la chanteuse d’un groupe de métal. On aurait dit une chanteuse de karaoké qui souffrait même sur ses propres chansons (elle n’a assuré que sur le titre Amaranth), elle était accoutrée d’une espèce de robe et de bas résille façon demoiselle d’honneur, elle gesticulait comme dans les plus belles heures des clips vidéos new wave des années 80. En tout cas ma jolie accompagnatrice a trouvé qu’elle avait une voix à la Cyndi Lauper. Ah, on est bien loin de Tarja Turunen.

Voilà, vous comprenez,  je suis déçu par la compétence d’Anette Olzon à reprendre le répertoire de Nightwish d’avant elle, soit cinq albums contre un !, je suis déçu par l’absence de son live des musiciens (autant chanter sur une bande son), je suis déçu par le décor que j’ai qualifié plus haut de kitsch (une espèce de proue de barque, une grande ancre marine, autant ne rien mettre, une scène, un groupe, et envoie la gomme), je suis déçu par les va-et-vient permanents de Vuorinen, Hietala et Olzon quand ce n’était pas à eux de jouer ou chanter (imagine le bordel dans un orchestre symphonique si les musiciens vont et viennent au gré de la partition) et enfin je suis déçu que Nightwish ait choisi d’élaguer son répertoire pour compenser le manque de qualité de sa chanteuse.

Pour preuve voici la setlist du concert :

 

Et non, le compte n’y est pas. Il manque parmi les meilleurs morceaux du groupe, mais peut-être trop marqués Tarja Turunen comme Stargazers, The Kinslayer, Ever Dream, Elvenpath, Bless The Child, Sleeping Sun, She Is My Sin, Over The Hills And Far Away, Sacrament Of Wilderness ou Wishmaster. La plupart de ces morceaux sont ceux qui ont permis que Nightwish produisent leur dernier album et tournent autour du monde. Je ne comprends pas. Wishmaster, The Kinslayer, Bless The Child c’est un peu leur Satisfaction, leur Let It Be, et parce que le groupe change de chanteuse exit ces morceaux. Je suis déçu du manque de cas que le groupe fait de la demande de son public.
Pour terminer ce compte-rendu, je dirai que ma jolie accompagnatrice a beaucoup aimé. A sa décharge c’est la première fois qu’elle écoutait Nightwish. On me dira que c’est donc un avis totalement impartial.

Dernière chose, enfin, là c’est vrai : Devinez ce qu’ils ont fait chanter à la quasi totalité du public du Zénith à la fin du concert ? Allez, un effort. C’est une chanson traditionnelle française. Quand vous saurez les bras devraient vous en tomber. Bon, je vous mets une petite vidéo trouvée sur Youtube :

Genesis Tour Concert Paris 30 juin 2007

Samedi 30 juin à 20h30, Paris, Parc des Princes.

C’est le grand jour. Voilà près de trente ans que je suis un fan de Genesis, et je ne les ai jamais vus en concert.
Il y a six mois quand j’ai entendu qu’ils se reformaient j’ai sauté sur ma carte bancaire !

En fait de reformation, c’est l’avant-dernière
configuration, Tony Banks, Phil Collins, Mike Rutherford. Et les fameux Daryl Stuermer (guitare et basse) et Chester  Thompson (batterie) qui accompagnent le trio en concert depuis près de trente ans.

20h34, le concert commence. Je m’attendais à une première partie, et non. Les Genesis montent sur scène !

Le concert commence par Turn it on again.

La playlist est intéressante. On aurait pu s’attendre à un concert basé uniquement sur la période post Duke. Bon, évidemment beaucoup des morceaux joués sont parmi les hits soit les plus récents de l’aventure Genesis :

  • · No son of mine
  • · I can’t dance
  • · Invisible touch
  • · Hold on my heart
  • · Jesus he knows me
  • · Tonight tonight tonight
  • · Land of confusion
  • · Domino
  • · Mama
  • · Home by the sea

La liste n’est pas définitive, j’étais pris par le show alors le reste me reviendra peut-être. Une question me  taraude néanmoins, je ne suis pas sûr qu’ils aient joué Abacab, mais ça m’étonne quand même…

Bref, entre Turn it on again et Carpet crawlers, qui clôt le show, les morceaux sont enchainés avec une pêche de jeunes musiciens en un savant dosage de morceaux anciens et récents. C’était géant, tout était joué à la perfection, Collins passait de sa batterie au micro et nous gratifiait de commentaires en français (impeccable) avant certains morceaux.

Pour équilibrer ils ont joué quelques morceaux de l’ère pré-Duke :

  • Follow you, follow me
  • Afterglow
  • Ripples
  • Carpet crawlers
  • I know what I like
  • In the cage
  • Firth of fifth (partie musicale)
  • Los endos

Et bien sûr, nous avons eu droit à des séances de batterie entre Collins et Thompson. Ces deux là sont des géants. A la fin du concert quand Collins a présenté Thompson il l’a appelé « mon ami », et ça sentait le vrai. Je me disais que pour jouer de la batterie à un tel diapason, comme devant son double dans le miroir, il fallait vraiment se sentir comme des frères.
Après deux heures trente de concert il a fallu se rendre à l’évidence que c’était fini… J’espère que la reformation du Genesis de l’ére Gabriel prendra forme un jour, pour retrouver le trio Banks, Collins, Rutherford ainsi que Peter Gabriel et Steve Hackett, et pourquoi pas Anthony Phillips.

Pour terminer, voici une toute petite vidéo prise sur la fin de Los endos, juste pour avoir une idée du show. A un moment on a même eu droit à un feu d’artifice !! Je vous préviens que la qualité est déplorable, mais c’est juste pour se faire une idée…

http://www.dailymotion.com/swf/nrB2nqNxrL20vh64i
Parc des Princes Genesis 2007
envoyé par blogdenikkos

Maiden Paris

Iron_maiden-parc_des_princes_2005-affiche1

Réédition d’un vieux billet paru le 27 juin 2005.

IRON MAIDEN Rest In Paris 25/06/2005

Bon voilà c’est fait, le « Maiden day » comme l’a joliment écrit quelqu’un est passé. Je me doutais que ce ne serait pas un jour comme les autres.
Hier, hasard des calendriers, avaient lieu deux grosses manifestations à Paris. En premier lieu, de par le fait qu’elle débutait avant, la Gay Pride, et ensuite le concert Maiden.

Deux antagonismes me direz vous. A coup sûr autrefois, moins sûr maintenant.
Dès le début de l’après-midi sur la ligne 10 je rencontrais 4 gars aux T-shirts noirs frappés du nom d’Iron Maiden. Plus tard c’était un convoi exceptionnel de hardeux et métaleux.

Avec mon beauf, un qui est tombé dedans quand il était petit, on arrive au Parc sur le coup de 18 heures…ça m’a fait chaud au cœur, que des gros lourdauds vêtus de T-shirts noirs avec les motifs adéquats (moi c’était T-shirt bleu siglé Wrangler, j’étais pas vraiment dans le coup vestimentaire, mais ce n’est pas l’important), des cadavres de boites de bière jonchaient le sol (j’avais une petite vittel dans la poche !).
Pour une fois les flics avaient l’air de fillettes. Je remarque que dans ces moments là les fliquettes restent au commissariat, elles sont pourtant sur la même grille de salaire que leurs collègues masculins non ? C’est juste une réflexion à voix haute !!
Malgré tout, je n’assiste à aucun débordement, les métaleux attendent patiemment qu’on les autorise à pénétrer par le virage Auteuil pour accéder à la pelouse.
Moi qui me trouve dans l’échelle de l’évolution dans l’espèce des hardeux, c’est-à-dire plus de 40 ans, je me suis procuré une place en tribune, avec un vrai strapontin en plastique bleu. Le pogo, trop peu pour moi ! Ah, ah !
On est pas mal installés.
Je ne sais plus exactement, mais je crois que la 1ère première partie a commencé vers 19 heures.

Within Temptation.

C’était « Within Temptation ». Une chanteuse. Cinq musiciens. J’étais sous le charme de cette belle, très belle, chanteuse. Elle a une voix à tomber. C’est mélodieux et puissant avec un zeste de son irlandais. Je viens de faire une recherche google qui me dit que le groupe est pourtant néerlandais. Je crois que je vais tenter de connaître plus leur discographie. Un truc à noter, pas un solo de guitare durant tout leur show, il est vrai que la voix de la chanteuse compensait ! Le groupe a été énormément applaudi par le public. J’ai apprécié que bien que venus pour Maiden, les spectateurs bougent autant pour les premières parties. A noter enfin, une version perso de « Running Up That Hills » de Kate Bush.

Dream Theater.

Ensuite la 2ème première partie. Je vois arriver cinq lascars. Le chanteur me paraît à première vue un peu poussif, cheveux longs style 80’s, T-shirt ample qui cache quelques rondeurs. Un bassiste de type asiatique, doté d’une basse à six cordes, un guitariste hyper nerveux, un clavier dont l’instrument pivotait sur lui-même ce qui permettait au musicien d’avoir un peu de liberté de mouvement, et un batteur affublé d’un maillot du psg ! Connais pas ! Je demande à mon voisin. Il me dit : « c’est Dream Theater !». Dingue ce groupe. Il y avait des fans dans le public, certains avaient des T-shirts à leur effigie ! J’ai beaucoup aimé. Le chanteur possède une très belle voix, puissante, à l’ancienne, pouvant monter dans les aigus. Ce groupe joue à mon avis du métal progressif mâtiné de jazz.

Décidément Maiden a mis la barre haut. Passer après de tels groupes vous oblige à être bons, très bons.

C’est qui Iron Maiden justement ?

Ben, Steve Harris, Bruce Dickinson, Dave Murray, Adrian Smith, Janick Gers et Nicko Mcbrain !

Iron Maiden.

Tout de suite c’est la folie, le son est à fond. Le parc est à fond aussi, quelle folie tant de ferveur.
De ma place, je vois les mêmes hommes que je connaissais 25 ans avant. Ils ont le même aspect, les mêmes cheveux longs (sauf Bruce), ils sont vêtus de la même façon. Et c’est bien.
Ça pourrait être ridicule sur d’autres groupes mais ces gars là n’ont pas vieilli ! Auraient ils vaincu la vieillesse et la mort ?
Sur la scène, assez dépouillée, on trouve leur héros de toujours « Eddie ».
Bruce parle un français impeccable, et il parlera souvent durant cette soirée. Il nous annonce d’entrée que durant cette tournée ils ne joueront que les 4 premiers albums. Hurlements du public. Les 4 meilleurs à mon avis aussi.

Ils joueront tout l’indispensable, dont notamment :
· Iron Maiden

· Sanctuary

· Fantom Of The Opera

· Running Free

· Wratchild

· Drifter

· The Number Of The Beast

· Hallowed Be Thy Name

· Run To The Hills

· Revelations

· Flight Of Icarus

· Remember Tomorrow

· The Trooper

Alors, pas trop les boules ? Je ne sais pas comment je ne suis pas mort après ça.

La liste n’est pas exhaustive et dans le désordre le plus total !
J’ai découvert un Dickinson virevoltant, un grand comique aussi. Il a conseillé aux gens qui ne comprendraient que la chanson Fantom of the Opera est l’essence du groupe de partir et de « fuck off » !!
Il a la grande forme, et je n’avais pas réalisé jusqu’à présent combien son rôle était important, il est le lien humain entre le public et ces demi-dieux que sont les musiciens.
Les musiciens ont fait une nouvelle fois preuve de leur talent et loin de se comporter seulement en professionnels méthodiques on aurait cru avoir affaire à un jeune groupe tellement ils débordaient d’énergie.
Energie, c’est le mot clé de cette soirée. Un bémol ( !) peut-être, la sono.
Par moment le mélange des 3 guitares était un peu brouillon, mais c’est pas grave.

Malgré le français parfait de Bruce Dickinson je n’ai pas bien compris quand ils se produiront à Bercy l’an prochain, alors si quelqu’un a compris (Mumu peut-être !).
Merci les Maidens, vous m’avez donné beaucoup de plaisir !
Commentaires

1. Le lundi 27 juin 2005 à 01:38, par Marie
Mumu avait l’air enchantée aussi !

2. Le lundi 27 juin 2005 à 08:41, par chaanie
Tu sais Nikkos, certains sont probablement venus pour Drean Theater et Within Temptation. Ces deux groupes sont très populaires et c’est amusant de les voir en première partie, fut-ce de Iron Maiden quand on sait qu’ils remplissent les salles sans problèmes et pour leur seule musique.
Vivien, mon meilleur pote, vrai métalleux, ne tarit pas d’éloge sur Dream Theater et j’avoue que moi aussi j’aime beaucoup.
Vivien y était bien sûr, avec Mumu et Manu. Ils se sont éclatés.
Contente d’avoir pu lire ce résumé de tes impressions,je regretterais presque de ne pas y être allée moi…

3. Le lundi 27 juin 2005 à 08:46, par Vivien d’Utopie
Within temptation, Dream Theater et Iron Maiden. T’as vu un sacré concert Nikkos. Je suis content que tu aime les hollandais de WT. Ils sont très bon.
Je suis aussi un fan de Dream Theater (eh non je ne suis pas le Vivien de Chaanie). Je ne les ai jamais vu en concert mais je suis leur carrière depuis « Images and Words » (1992). Mon album préféré d’ailleurs des DT.
Bon maintenant Nikkos, faut nous faire deux trois dessins sur le concert !!

4. Le lundi 27 juin 2005 à 09:28, par Marie
Oh oui, chouette !

5. Le lundi 27 juin 2005 à 10:11, par Bruce
Eddie et moi te remercions pour ton billet, Nikkos. Nous lisons attentivement tout ce que tu écris sur nous et sommes toujours trés touchés. Tu as compris l’esprit de notre démarche. C’est rare de se sentir compris. Nous n’aimerions cependant pas que tes amis et toi évoquiez trop les autres groupes qui ont joué avant nous l’autre soir. Ce n’est pas trés important, quand on y pense. Les princes, c’était nous.

6. Le lundi 27 juin 2005 à 10:28, par Johan Guihéneuf
Bonjour,
j’étais également à ce concert.
Je n’ai pas trop aimé Within Temptation, que je ne connaissais pas avant. Je préfère largement Nightwish dans le genre groupe de metal à chanteuse mais ce n’est pas forcément le même genre que Within Temptation.
J’avais entendu parler de Dream Theater par des copains fans d’eux mais je n’ai eu l’occasion de n’écouter que quelques chansons avant le concert. J’ai aimé certains moceaux pendant le concert. Ce matin, j’ai écouté leur album « Falling into infinity » et c’est vrai que c’est bien.
En ce qui concerne Iron Maiden, le concert était vraiment sympa. J’ai des amis qui ont trouvé le public un peu mou et que ça manquait de pogo. Pour ma part, j’étais devant et les mouvements compressifs de foule suffisaient largement. Seul bémol: pas de rappel si ce n’est une fausse fin programmée ce qu’ils avaient déjà fait à Bercy en juin 2003.
Juste deux petites corrections sur le commentaire inital du blog:
– le français de Bruce Dickinson n’était pas impecable. On aurait dit qu’il avait fait traduire son discours en français sur Internet tellement la grammaire était bizarre. Malgré tout on le comprenait. Saluons l’effort.
– dans son discours introductif au mythique « Phantom of the opera » (ma chanson préférée d’Iron Maiden), il ne dit pas que ceux qui ne comprennent pas « fuck off » mais « fuck off and die ». La nuance est importante
En somme, un excellent concert.
Johan Guihéneuf

7. Le lundi 27 juin 2005 à 11:03, par Marie
Le même concert, version pelouse : thinuviel2001.tooblog.fr

8. Le lundi 27 juin 2005 à 12:45, par mumu lavienbleu
Marie, merci pour le relais
Ben oui, moi aussi j’ai adoré!! Bon, y avait bien quelques petits trucs à redire par-ci par-là (je suis d’ac avec les remarques ci-dessus), mais honnêtement, on aurait difficilement pu faire mieux!! Et sur la pelouse, l’ambiance n’était pas si molle que ça!!
Moi non plus je n’ai pas trop compris pour la date du concert. Manu pense qu’il a parlé du 2 juillet. Moi j’ai compris qu’ils sortiraient un nouvel album l’année prochaine et qu’à cette occasion ils reviendraient pour la seconde fois à Bercy. Il a d’ailleurs demandé au public si on préférait un ou deux Bercy, ce à quoi d’où j’étais, tout le monde a répondu 2. Mais je n’ai pas entendu de date précise… à suivre sur le Net.
Nikkos : tu m’as piqué l’idée du scan du billet. Tant pis, je vais l’encadrer alors

9. Le lundi 27 juin 2005 à 20:13, par nat
Quelques notes de déception… Malgré l’excitation provoquée par ce concert tant attendu, j’avoue avoir été plus séduit par les Within temptation que par les Maiden. Motif : depuis la tribune Auteuil,le son nous parvenait carrément saturé. Même pas pu entendre l’exptionnelle voix de Bruce. Autre doléance : un rythme exagérément « speedé ». Du style, « celle-là, c’est fait, on passe à une autre, un petit rappel et on va se pieuter. » Peut-être ne suis-je pas la fan puriste telle que Bruce l’a décrite.

10. Le mardi 28 juin 2005 à 13:13, par vera_lynn
Je suis d’accord avec toi! le son était horriblemnt mauvais dans la tribune auteuil et c’était horriblemnt fruustrant…car Bruce et les autres debordaient d’énergie…c’est des demi-dieux ces mecs…on est sur que ça doit être génial mais la redondance dans les tribune était fuck off and die…

11. Le mardi 28 juin 2005 à 15:42, par julien
Putain de concert.
On est venu de Corse pour assister au concert avec 2 potes. C’etait génial. moi non plus j’ai pas trouvé la pelouse « mole » pas evident d’ecouter la 1er chanson avec les movements de foule… heureusement pour nous, on etait plutot perché dans les metre 90 donc pas de blemes… je plein les autres…
Les premieres partie etait pas terribles meme si j’ai preferé WT. la chanteuse a une super voix, il lui manque juste des musicos inventifs, capable de quelques solo et d’ecrire des chansons qui ne se resmblent pas toutes.
Pour DT j’ai pas aimé : le chanteur se barre à chaque solo(si on le fait chier, faut le dire), et niveau charisme, on voit la difference avec dickinson…
Sinon les Maiden ont été terrible, juste un regret, la durée (1h45) qui parut bien courte apres l’enorme attente de l’apres midi…
4 premiers album, trés trés bon choix… Une play liste qui diffère un peu des habitudes(iron maiden est plus souvent jouée en rappel)…
Autre mini regret, le manque de « souplesse » de ce genre de show : alors que le publique scande fear of the darks, ils anchene sur sanctuary je croix…Dommage.
Sinon, super super super concert, à 50 ans avec la vie qu’ils ont eut : chapeau bas messieurs.
UP THE IRONS!!!!

12. Le mardi 28 juin 2005 à 20:26, par clansman62
Ce concert de Maiden était un concert spécial , uniquement basé sur les 4 1er albums.
Chose faite et avec la maniere en plus !! Pour ma part , ça fait 17ans que je suis fan de Maiden , et la j’ai pu revivre a peu prés le « Beast On The Road » de ’83.
C’etait vraiment puissant depuis la pelouse.
Pour ma part j’ai trouvé le son trés bien (attention c’est un stade , ce n’est pas Bercy) , mais c’est vrai que parfois c’est un peu brouillon avec les 3 guitares , je me suis vraiment éclaté !!
Au sujet de Bercy, Bruce nous a demandé si on voulai 1 ou 2 Bercy l’année prochaine, et il a dit qu’il y aurai 2 Bercy, donc 2 dates .
Voili voila j’attend avec impatience leur nouvel album et Bercy !!!!!!
SCREEEAAAMMMM FOR MEEE BERRRRRCYYYYY !!!!!!!

13. Le mardi 28 juin 2005 à 21:44, par iron
Un grand concert.
Une superbe affiche quand même.
Ce concert m’a replongé 25 ans en arrière lorsque je découvrais le 1er disque d’Iron Maiden et tous les maxis 45 tours sortis à l’époque : Maiden Japan, Women in uniform,… que je garde précieusement. C’est la 2 ème fois que j’ai la chance de voir Maiden en concert. La première fois c’était le fameux concert de Reading 82 en tête d’affiche. Un concert fabuleux avec une ambiance de folie!
Pour ce qui est de Dream Theater ce n’est pas le même genre mais j’adore. C’était aussi la deuxième fois. Il est vrai que leur musique n’est pas adaptée à un stade. Le concert à la mutualité après la sortie de Six degrees of inner turbulence était idéal. Quant à Within Temptation c’est quand même du tout bon. Sachant que ma femme et mes filles n’écoutent pas Maiden je peux au moins mettre ce type de musique dans l’auto radio.
Voilà. Sympa de pouvoir s’exprimer. Il est tellement difficile passé un certain âge d’être crédible quand on écoute du métal.

14. Le mercredi 29 juin 2005 à 09:29, par Vivien
y a pas d’âge pour aimer le métal. La preuve Nikkos, le créateur de ce blog, a un âge canonique ! Et il écoute toujours du métal.
Pour ma part, j’ai récemment rencontré un monsieur de 70 ans qui écoute du Death métal et autres réjouissances et suit de près l’actualité métal grâce à ses deux fils musiciens !
15. Le mercredi 29 juin 2005 à 09:37, par Marie
Vivien, tu as des amis bizarres, non ?

16. Le mercredi 29 juin 2005 à 10:08, par nikkos
Je suis plus jeune que les gars sur scène, alors pas de problème monsieur Vivien !
J’ai l’âge de la musique que j’écoute !! Ça me ferait bizarre de me retrouver fan de Kyo à mon âge en revanche.

17. Le mercredi 29 juin 2005 à 10:59, par Vivien
Je plaisante sur l’âge mon bon Nikkos. D’ailleurs,sauf incident de parcours, on y passera tous…
Au fait, aime tu le groupe français Killers, il me semble que c’était un groupe de vers par chez toi dans le temps…
Pour Marie, le septuagénaire n’est pas un ami mais une rencontre plutôt surprenante je dois le dire.
18. Le mercredi 29 juin 2005 à 11:33, par nikkos
J’avais bien compris Vivien !! Je connais l’immense respect que tu as pour ma personne
Oui je connais les Killers, je les ai vus en concert en 85 je crois…ils étaient très forts, spécialisés dans le répertoire d’AC/DC.
Pour ceux qui cherchent une idée concert cette année à Paris je suis allé sur le site Fnac et j’ai fait ma petite sélection:
FESTIVAL ROCK EN SEINE 2005
Avec Europe 2
Pop-rock du 25/08/2005 au 26/08/2005.
DOMAINE NATIONAL DE ST CLOUD
METRO BOULOGNE 92210 SAINT CLOUD
39,00 €
HELLOWEEN+ GUEST Hard-rock/Métal le 11/12/2005 à 18h30 ELYSEE MONTMARTRE 72, bd Rochechouart 75018 PARIS 27,50 €
ALICE COOPER 1ERE PARTIE : REVENGE Pop-rock le 11/07/2005 à 20h30
L’OLYMPIA 28,bd des Capucines 75009 PARIS
MAGMA Jazz le 03/09/2005 à 20h00
CABARET SAUVAGE-LA VILLETTE 59 bd Mac Donald 75019 PARIS 24,00 €
ANGE Pop-rock le 29/09/2005 à 20h30
LA CIGALE 120,bd Rochechouart 75018 PARIS 27,50 €
JON ANDERSON Pop-rock le 03/10/2005 à 20h30
CASINO DE PARIS 16, rue de Clichy 75009 PARIS de 34,00 € à 67,00 €
HEATHER NOVA Pop-rock le 03/10/2005 à 20h00
LE BATACLAN 50, bd Voltaire 75011 PARIS 29,60 €
NO ONE IS INNOCENT 1ERE PARTIE : SHANE COUGH Pop-rock le 10/10/2005 à 20h00
OLYMPIA 28, bd des Capucines 75009 PARIS de 23,10 € à 25,30 €
STEVE VAI 1ère partie : ERIC SARDENAS Pop-rock le 29/10/2005 à 18h30
LE BATACLAN 50,Bd Voltaire 75011 PARIS de 33,00 € à 38,50 €
MARILLION Pop-rock le 28/11/2005 à 18h30
ELYSEE-MONTMARTRE 72, Bld Rochechouart 75018 PARIS 30,70 €
DEPECHE MODE Pop-rock le 21/02/2006 à 20h30
PALAIS OMNISPORTS DE PARIS BERCY 8, Bd de Bercy 75012 PARIS de 41,00 € à 52,00 €
C’est varié non ?

19. Le mercredi 29 juin 2005 à 16:23, par Marie
Dépêche Mode ? Je croyais que le groupe n’existait plus ! Sinon, je ne connaîs que No one is innocent (un peu) et Ange.

20. Le mercredi 29 juin 2005 à 16:47, par nikkos
Jon Anderson c’est la voix de YES, si particulière !
Steve Vaï est un grand guitariste, élève de Joe Satriani, il a joué avec les plus grands.
Marillion, tu connais sûrement « Assassing ».
Alice Cooper, c’est le papa de Marylin Manson
Dans mes jeunes années j’étais assez fan d’Ange ! Pour ce qui est du concert, s’ils jouent les vieux morceaux ça me plairait assez, sinon…Parce que j’ai écouté du récent, et je n’accroche pas trop.
21. Le mercredi 29 juin 2005 à 16:57, par Marie
Alice Cooper, c’est le papa de Marylin Manson ? Et il fait aussi peur que son fils ? Brrrrrrr…..
Ange, j’ai 2 albums. C’est surtout mon amoureux qui appréciait… je n’accorche pas plus que ça. Mais s’ils passaient pas loin de chez moi, ce n’est pas dit que je n’irais pas !

22. Le mercredi 29 juin 2005 à 21:53, par Ange
Merci Marie de ne pas accorcher avec nous. Nous saurons te convaincre. On ne nous appelle pas les tri yann francomtois pour rien !
23. Le mercredi 29 juin 2005 à 21:58, par Marie
Je ne demande qu’à écouter !
24. Le jeudi 30 juin 2005 à 08:45, par Marie
Ecouté hier soir, l’album « Vagabondages »…

25. Le jeudi 30 juin 2005 à 09:23, par Vivien
Le premier concert que j’ai vu a 14 ans c’était Ange à Joeuf, village du type qu’est né un 21 juin et se la joue frime à côté d’une R12 orange avec un ballon au pied. Je ferais un billet un jour la dessus.
Sinon j’adore Marillion, les deux époques avec Fish et Steve Hogarth.
J’aimais bien Alice Coper époque « Trash » et « hey stoopid ».
Nikkos a très très bon goût

26. Le jeudi 30 juin 2005 à 10:25, par Marie
Tu en doutais ?

27. Le jeudi 30 juin 2005 à 17:19, par Vivien
Non non, c’est un peu mon grand frere metaleux virtuel !!!

28. Le jeudi 30 juin 2005 à 21:49, par thtrooper :: site
salut j’etait sur la pelouse a coté du pogo … dur pour faire des fotos ..
mais bon voici un petit resultat ( flou )
je voudrais savoir si tu es d’accord que mette les tiennes avec ??? visite la page et le bouton email est en bas !!
merci ,
UP THE IRONS
perso.wanadoo.fr/arachnid…

29. Le vendredi 1 juillet 2005 à 01:13, par nikkos
Sers-toi ! C’est tout ce que j’ai comme photos. Comme je l’ai écrit j’avais mon mobile et j’ai eu la mauvaise idée de mettre le zoom, c’est illisible.
Mais ce n’est pas grave, tout est dans ma tête !!

30. Le vendredi 1 juillet 2005 à 02:19, par thetrooper :: site
Merci beaucoup a toi , les photos sont en ligne …
a +
UP THE IRONS !!

31. Le vendredi 1 juillet 2005 à 11:51, par luka
j’y étais dans la 2e fosse ça a tout déchiré vive maiden !!! si tu veux quelques photos d’un peu plus près lukascouilles.skyblog.com et longue vie à maiden !

32. Le dimanche 10 juillet 2005 à 00:31, par vinzouille la fripouille
et bien pour ma par c’est a15 ke nous sommes arrivé avec notre pack de KRO et dirrection la fosse attente suportable avec des rafraichissements  et supportable par nos 18 ans et l(aide de papy si ji attendai pour la fosse comprendrons
mai grace a dieu nous somme entrée dan la fosse devant scéne et la ct le spéctacle
1er groupe bof
2éme le batteur est un dieu
maiden époustouflant ki nous a demander si nous voulion qu’ils revient nous avon crié un OUI et donc il reviendron pour 2 bercy
1 avec maiden l’éssentiel ki est une sorte de very bestof
et un autre avec un prochaine alnum
voila du grand arts
gloire a la vierge de fer.