Georges Braque

braque_portrait_crayon

Reproduction au crayon sur feuille papier format A4 (j’ai laissé une marge sur l’original, ainsi qu’une légende en bas) d’une photo (de type vignette) parue sur un catalogue de vente aux enchères. La photo originale qui représente le peintre Georges Braque a été prise en 1953 par Robert Doisneau.

braque_portrait_photo

A voir : http://talent.paperblog.fr/7313209/1er-octobre-1953-georges-braque-a-varengeville/

Nu au chat

Je ne sais plus à quand remonte mon dernier article graphique, mais ça doit faire un sacré bail. Je reviens donc avec du gribouillé, du dessiné, du croqué.
Le dessin scanné ci-dessous est fait d’après un modèle trouvé dans un catalogue de chez Artcurial. J’ai travaillé sur modèle papier du catalogue, mais je vous en joins la version pdf, dénichée sur le site internet de Artcurial (le modèle se trouve à la page 56 du pdf). J’ai bien aimé la pose du modèle et bien sûr le résultat de cette peinture à l’huile de Paul Albert Besnard.
Pour tout vous avouer, j’avais été attiré par la pose du modèle, j’ai donc commencé à faire mon dessin, puis j’ai regardé le titre du tableau : Nu au chat…au chat ? Je n’avais pas vu le chat, mêlé qu’il était avec les cheveux du modèle.

Alors, voici mon dessin scanné d’après œuvre au crayon sur papier A4 :

Nu au chat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon dessin sur table, avec son modèle :

Nu au chat_sur table

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et actuellement, je reste dans la même dynamique. C’est à dire que je suis en train de réaliser le même modèle, mais cette fois au pastel sec sur un grand support (50×65 je crois). J’ai déjà quelques photos du travail qui avance doucement mais sûrement. A voir prochainement.

Carnet en poche

J’ai avec moi, depuis quelques temps, un petit carnet sur lequel j’essaie de dessiner le plus souvent possible. Parce que dessiner, je fais ça déjà, je dessine à l’atelier du mardi depuis 2007, je dessine au cours du lundi depuis cet automne (je vous en reparlerai).

Ici, le but est de dessiner dans des conditions moins propices, moins calmes, moins protégées. Je vous ai fait un petit collage des dessins de ce carnet, et vous verrez que j’ai sévi dans le métro notamment. Je me suis aussi servi des modèles que je trouve chez moi (les chats n’étant pas les plus faciles) et mon précédent dessin « vue de la cuisine » était de la série.

70953566