Comment bien porter son écharpe tricolore en toute occasion ?

echarpe tricoloreSource de l’image : libé

Quand j’ai vu cette image, je me suis fait deux réflexions. La première était que n’est pas miss France qui veut, la deuxième étant qu’il y en avait au moins un qui devait être bigleux en mettant son écharpe ce jour là. En cause, le sens des couleurs. Oui, Copé voit la vie en bleu, alors que ses compagnons voient rouge. Or, force m’est de dire qu’aucun des joyeux lurons ci-dessus n’est bigleux. Parce que c’est selon. Selon qu’on soit élu communal ou élu parlementaire.

Pour les premiers, l’article D. 2122-4 du code général des collectivités territoriales (CGCT), auquel sont soumis les membres des conseils municipaux et les maires, prévoit que « l’ordre des couleurs fait figurer le bleu près du col », « par différenciation avec les parlementaires » pour qui c’est le rouge qui figure près du col (j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé un texte règlementaire émanant soit de l’Assemblée nationale soit du Sénat qui le stipule explicitement).

Il ressort donc, que MM Ollier, Mariani et Wauquiez sont des parlementaires, quant à M Copé, on pourrait croire qu’il n’est que maire ou membre d’un conseil municipal. Que nenni, il est député-maire (vive le cumul des mandats). Or, l’usage veut que le mandat national l’emporte. Il aurait donc dû porter son écharpe comme ses amis.

Voilà pour l’ordre des couleurs. Ça ne m’aurait pas empêché de dormir, mais c’est toujours bon à savoir, imaginez que la question tombe à « Qui veut gagner des millions ? ». Passons à autre chose. En y regardant de plus près, et en lisant la légende de la photo, on voit que ces élus participent à une manifestation.

Or, pour les élus communaux,  l’article D. 2122-4 du CGCT décrit les circonstances durant lesquelles le port de l’écharpe tricolore est autorisé :

Les maires : dans les cérémonies publiques et toutes les fois que l’exercice de leurs fonctions peut rendre nécessaire ce signe distinctif de leur autorité

Les adjoints : dans l’exercice de leurs fonctions d’officier d’état civil et d’officier de police judiciaire, et lorsqu’ils remplacent ou représentent le maire

Les conseillers municipaux : lorsqu’ils remplacent le maire ou lorsqu’ils sont conduits à célébrer des mariages

Quant aux parlementaires, les articles 107 du règlement du Sénat et 160 du règlement de l’Assemblée Nationale précisent que des insignes (peuvent être/sont) portés par les (sénateurs/députés) lorsqu’ils sont en mission, dans les cérémonies publiques et en toutes circonstances où ils ont à faire connaître leur qualité.

Comment ? Ça voudrait dire que nos quat’z’amis n’avaient pas le droit de sortir leur écharpe ? N’y voyez aucune animosité envers les représentants de l’opposition parlementaire, il me semble bien avoir déjà vu en d’autres temps des élus de l’actuelle majorité arborer fièrement leur écharpe lors de manifs.

Allez, à bientôt pour de nouvelles aventures !

Publicités

4 réflexions sur “Comment bien porter son écharpe tricolore en toute occasion ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s