Monsieur Tirreno-Adriatico

Avec ses 4 victoires (et ses 4 places de second) , il n’est pas illogique de donner à Roger de Vlaeminck le surnom de Monsieur Paris-Roubaix.

Ce record sera peut-être battu un jour et il sera alors temps d’abandonner ce titre officieux au nouveau recordman. Néanmoins, Roger De Vlaeminck a la chance de posséder un autre record de victoires, et pas qu’un petit !

 

Il est le détenteur depuis 1977 du record de victoires de la course par étape italienne Tirreno-Adriatico avec pas moins de 6 victoires finales consécutives établies entre 1972 et 1977. Et ce record est définitivement loin de tomber parce que derrière lui, ils sont quatre coureurs ex aequo à 2 victoires seulement: Moser, Rominger, Saronni et Sorensen, tous à la retraite.

Le Gitan a tellement trusté les victoires sur cette course qu’il en détient un autre record, celui du nombre de victoires d’étapes (15). Seuls Freire (13) ou Petacchi (9) peuvent l’inquiéter à l’heure actuelle.

Voilà ce qui s »appelait régner sans partage. 

 

Beaucoup se demanderont ce qu’est cette course, parce qu’elle est peu connue en France. En effet, cette épreuve par étapes se courait en 5 ou 6 jours à la même période que Paris-Nice, l’autre grande course par étapes se déroulant en France. En fait, ces deux compétitions, outre leur valeur propre, comptaient beaucoup dans la préparation en vue de Milan-San Remo, comme Roger De Vlaeminck qui a passé la ligne d’arrivée en vainqueur en 1973, 1978 et 1979 à San Remo, après avoir couru Tirreno-Adriatico.

 

Comme son nom l’indique la Tirreno-Adriatico part des rives de la mer Tyrrhénienne (côte ouest de l’Italie) pour rejoindre les côtes de l’Adriatique (côte est) à San Benedetto del Tronto où l’épreuve s’est toujours conclue, excepté lors de la première édition. La course parcourt les régions du Latium, de l’Ombrie, des Abruzzes et des Marches. Vous comprendrez aisément pourquoi cette course est surnommée la « course des deux mers« .

 

Voici ce que dit Roger De Vlaeminck de cette course :

« Tirreno-Adriatico était une belle épreuve par étapes dont le profil était taillé à mes mesures avec des côtes, des arrivées sinueuses et un chrono final à San Benedetto del Tronto.

Ma sixième victoire consécutive est restée dans les annales et dans ma mémoire: d’abord parce qu’un tel règne était unique dans l’histoire de l’épreuve, ensuite et surtout du fait que j’y avais dominé deux grandes stars italiennes de l’époque, Moser et Saronni.

L’édition 76 eut elle aussi un petit cachet particulier: Merckx s’était classé deuxième, et je lui avais mis 33 secondes dans la vue lors du chrono final. Je n’en ai pas oublié pour autant mes autres succès, tous obtenus au détriment de ténors comme Knudsen, Petterson et Verbeeck.

Sur la fin, j’avais vraiment peur de m’aligner au départ de cette course: ses organisateurs rivalisaient d’ingéniosité pour me compliquer la tâche. Mais à chaque fois, j’avais évité les pièges, et je m’étais employé pour mettre des bâtons dans les roues aux italiens.

Dommage que Tirreno n’entrait pas en ligne de compte pour le classement du Super Prestige, quasi entièrement basé sur les courses françaises. Sinon,j’aurais très certainement remporté ce trophée! »

Extrait de « Roger De Vlaeminck, Monsieur Paris-Roubaix » par Dries Vanysacker, 2008.

 

Voici les faits d’armes du Gitan sur Tirreno-Adriatico :

 

1972, équipe Dreher :

1er de l’étape 4 : Alba Adriatica-Civitanova Marche (191km)

1er de l’étape 5B : San Benedetto del Tronto CLM (18km)

2ème de l’étape 1 : Ladispoli-Alatri (169km)

2ème de l’étape 5A : San Benedetto del Tronto-San Benedetto del Tronto (86km)

 

Classement final :

1 Roger De Vlaeminck

2 Josef Fuchs

3 Tomas Pettersson

1973, équipe Brooklyn :

1er de l’étape 5A : Civitanova-San Benedetto del Tronto (107km)

2ème de l’étape 4A : San Benedetto del Tronto-Morrocalle (95km)

2ème de l’étape 4B : Morrocalle-Civitanova CLM (68km)

3ème de l’étape 1 : Ostia-Fiuggi (169km)

1er du classement du meilleur grimpeur

 

Classement final :

1 Roger De Vlaeminck

2 Frans Verbeeck

3 Gosta Pettersson

 

1974, équipe Brooklyn :

1er de l’étape 5 : San Benedetto del Tronto CLM (18km)

2ème de l’étape 3 : Pescasseroli-Tortoreto (210km)

3ème de l’étape 4 : San Benedetto del Tronto-Civitanova (214km)

4ème de l’étape 1 : San Marinella-Fiuggi (187km)

4ème de l’étape 2 : Frosinone-Pescasseroli (151km)

 

Classement final :

1 Roger De Vlaeminck

2 Knut Knudsen

3 Simone Fraccaro

 

1975, équipe Brooklyn :

1er de l’étape 2A : Frosinone-Frascati (95km)

1er de l’étape 4 : Tortoreto-Civitanova (187km)

1er de l »étape 5 : San Benedetto del Tronto CLM (18km)

2ème de l’étape 1 : Santa Marinella-Fiuggi Alta (195km)

6ème de létape 3 : Subiaco-Tortoreto (237km)

 

Classement final :

1 Roger De Vlaeminck

2 Knut Knudsen

3 Wladimiro Panizza

1976, équipe Brooklyn :

1er de l’étape 3 : Subiaco-Tortoreto Lido (247km)

1er de l’étape 4 : Tortoreto-Civitanova Marche (184km)

1er de l’étape 5B : San Benedetto del Tronto CLM (18km)

2ème de l’étape 1 : Santa Marinella-Fiuggi Alta (197km)

2ème de l’étape 2 : Ferentino-Monte Livata (155km)

2ème de l’étape 5A : San Benedetto del Tronto-San Benedetto del Tronto (81km)

1er du classement des étapes volantes

 

Classement final :

1 Roger De Vlaeminck

2 Eddy Merckx

3 Giambattista Baronchelli

 

1977, équipe Brooklyn :

1er de l’étape 2 : Cassino-Paglieta (242km)

1er de l’étape 3 : Paglieta-Colle San Giacomo (172km)

2ème de l’étape 1 : Ferentino-Santa Serena (182,5km)

3ème de l’étape 5 : San Benedetto del Tronto CLM (18km)

 

Classement final :

1 Roger De Vlaeminck

2 Francesco Moser

3 Giuseppe Saronni

 

1978, équipe Sanson :

2ème de l’étape 5A : San Benedetto-Corropoli (73km)

4ème du prologue : Santa Marinella-Santa Serena (8km)

4ème de l’étape 1 : Santa Marinella-Ferentino (198km)

Abandon sur l’étape 5B : n’a pas pris le départ sur problèmes respiratoires.

 

Classement final :

1 Giuseppe Saronni

2 Knut Knudsen

3 Francesco Moser

 

1979, équipe Gis :

1er de l’étape 5A : San Benedetto del Tronto (81km)

3ème de l’étape 4 : Grotta Salina-Civitanova (182km)

4ème de l’étape 2 : Cassino-Paglieta (200km)

5ème du prologue : Santa Cevera-Santa Cevera (8km)

 

Classement final :

1 Knut Knudsen

2 Giuseppe Saronni

3 Giovanni Battaglin

6 Roger De Vlaeminck

 

1980, équipe Boule d’Or Colnago :

1er de l’étape 1 : Cerenova-Cassino (205km)

1er de l’étape 2 : Cassino-Subiaco (168km)

4ème du prologue : Cerenova-Costandica (7,2km)

4ème de l’étape 4 : Grottazolina-Nereto (223,4km)

 

Classement final :

1 Francesco Moser

2 Fons De Wolf

3 Dante Morandi

16 Roger De Vlaeminck

 

Ne participe pas de 1981 à 1983.

 

1984, équipe Gis :

5ème de l’étape 2 : Cassino-Montenero (180km)

 

Classement final :

1 Tommy Prim

2 Erich Maechler

3 Roberto Visentini

 

Récapitulatif :

6 victoires de 1972 à 1977

6ème en 1979

16ème en 1980

Abandon dans la dernière étape en 1978 (merci Angels)

Absent des 25 premières places en 1984 (Malgré mes recherches je n’ai pas trouvé son classement. Je suis sûr d’une chose, c’est qu’il n’a pas fini dans les 25 premiers, mais notre ami Roger qui ne courait que pour la gagne a pu aussi bien abandonner plutôt que de finir dans le ventre mou du peloton)

15 victoires d’étapes

 

images

 

Roger De Vlaeminck savourant son sixième succès consécutif. A sa droite, son directeur sportif, Franco Cribiori. (photo issue du même ouvrage de Dries Vanysacker)

 

Merci à Pierrot et à Angels pour leur contribution à cet article. Je remercie Dries Vanysacker dont l’ouvrage « Roger De Vlaeminck, Monsieur Paris-Roubaix » paru en 2008 est une mine d’information, sur le coureur cycliste, sur l’homme, les courses sur lesquelles il a laissé une empreinte indélébile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s