Metallica, concert du 1er avril 2009, Paris-Bercy

1981, j’ai 20 ans, de l’autre côté de l’Atlantique des garçons âgés de 17 à 19 ans montent un groupe de heavy-metal. Ce groupe choisit de s’appeler Metallica.
Au total 10 membres vont participer à la création et à la croissance du plus grand groupe de metal. 3 feront une apparition très rapide aux tous débuts. Puis le guitariste solo Dave Mustaine (futur Megadeth) sera remplacé en 1983 par Kirk Hammett. A cette même époque c’est le bassiste Cliff Burton qui rejoint les deux piliers d’origine, le batteur Lars Ulrich et le guitariste-chanteur James Hetfield.
En 1986 Jason Newsted prend la place de Cliff Burton mort lors d’un accident routier pendant une tournée au Danemark. Le dernier changement date de 2003 quand Roberto Trujillo a pris la place laissée libre suite au départ de Newsted.

La discographie du groupe n’est riche que de dix albums studio en 25 ans. Production tranquille pour un groupe de trash metal (ces gars jouaient le plus vite que j’avais jamais entendu).

1983 : Kill ‘Em All
1984 : Ride the Lightning
1986 : Master of Puppets
1988 : …And Justice for All
1991 : Metallica (le black album)
1996 : Load
1997 : ReLoad
2003 : St. Anger
2008 : Death Magnetic

Comme pour beaucoup de fans les albums sortis entre 1996 et 2003 me paraissent un ton en dessous du reste de la discographie du groupe, même si avec St.Anger le groupe avait voulu redonner du punch à leurs compositions. A priori ça n’avait pas marché.

Et puis vient 2008. Et c’est un petit miracle : Death Magnetic. Une résurrection. Cet album est bon, très bon du début à la fin, je n’ai rien trouvé qui soit de trop, qui soit mal écrit ou mal joué, d’ailleurs j’en avais parlé là.  Tout est positivement parfait.

L’été dernier Metallica est venu jouer en France à Arras. Il était dit que le World Magnetic Tour ne nous oublierait pas cette année. Deux dates en avril (les 1 et 2) à Bercy puis une troisième le 7 juillet prochain à Nimes, on est des petits chanceux quand même.

Nous étions au mois d’octobre 2008 et j’avais entendu dire que le groupe allait jouer à Paris au mois d’avril 2009. Ça s’est précisé quand sur certains sites de vente de billets on annonçait la vente à partir du 24 octobre à 10h. Ouah, trop facile je me dis. Sauf que le dit 24 octobre je pars travailler en oubliant de prendre mes papiers, ma carte bancaire ! Ça ne m’arrive jamais. Bon, je me dis que ce n’est pas grave, que je prendrai mes places le soir après le boulot. Malheureusement, patatras, impossible de faire quoi que ce soit sur internet. Le lendemain, je tente la fnac où on me dit que toutes les places ont été vendues. En fait depuis la veille, il parait que tout est parti en deux heures, soit quasiment deux fois 17000 places !

Que me restait il à faire ? Me saouler ? Pleurer ? Me suicider ou pire regarder une émission d’Arthur ?
Comme un grand, j’ai pris ma carte bancaire à deux mains, et direction ebay. Où après deux enchères manquées parce que trop chères (pensez donc, ça partait à 250 euros les deux places !) j’ai réussi à obtenir mes deux précieux sésames pour la modique somme de 199 euros (prix normal des deux places : 127,30 euros, je ne m’en sors pas trop mal).

Ça m’a quand même passablement énervé tout ce trafic de tickets sur ebay et les autres sites de ventes. Parce qu’il y en a un paquet qui forts d’une mise de départ se sont fait l’air de rien des coucougnettes en or. Ils faisaient au minimum un bénef de 40 euros par place, sans rien faire, si ce n’est avoir acheté les places au prix normal. Je crois que si ces margoulins n’étaient pas venus fausser le jeu il y en aurait eu pour tous tranquillement les 24 et 25 octobre. C’est une bonne affaire ce genre de concerts.
Mon vendeur indiquait dans son annonce qu’il devait se défaire des deux places qu’il avait achetées parce qu’il venait de s’apercevoir qu’il ne pourrait pas y aller. Déjà pas de chance le gars qui achète deux places à 140 euros les deux pour un concert qui doit avoir lieu six mois après et qui, c’est ballot, s’aperçoit qu’il ne pourra pas y aller. Puis il y a cette erreur de manipulation de photo dans ebay. En fait mon vendeur a publié la photo des tickets du concert d’AC/DC de février qui étaient à vendre eux aussi, c’est trop bête alors. Non mais, allons, c’est quoi ces annonces à la noix ? Tu te fais du fric au black, c’est pas bien pour ceux qui cherchent vraiment des billets, alors ne nous prends pas pour des jambons !
Alors c’est fait, en novembre j’ai mes places. Bien rangées jusqu’au 1er avril 2009.

Yeaaah, nous sommes le 1er avril 2009. Ma fille unique et préférée et moi-même arrivons au POPB un peu avant l’heure . Certains étaient sur place depuis le début d’après-midi, des enragés ceux là. Donc, nous entrons dans la salle au niveau des tribunes hautes, et là pof les lumières s’éteignent, la première première partie commence.

Entre en scène un groupe nommé The Sword. Un bon groupe, du bon heavy metal à l’ancienne à mon avis, mais ils avaient vraiment un mauvais son, dommage. N’empêche ils doivent s’en balancer du son, l’important étant qu’ils assurent la première partie de Metallica sur leur tournée européenne.

Le POPB, j’y étais déjà allé pour voir les Cranberries. C’était un super bon concert, sauf que j’étais arrivé dans les derniers et je m’étais retrouvé en fond de salle debout près des portes. La scène à l’autre bout me paraissait petite.
Metallica a trouvé le truc : une scène centrale. De cette façon, où que vous soyez dans la fosse vous n’êtes jamais loin du spectacle. Avec ma petite nous trouvons deux places presqu’en bas des tribunes (porte J), on n’est pas aussi près que si on avait été dans la fosse, mais au moins on voit tout ce qui se passe sur la scène.

Après The Sword entre en scène Machine Head. Ce groupe là est très connu, il pourrait à lui seul remplir le POPB. On change de registre, le son est un peu meilleur, à part le chant qui est largement dépassé par les instruments, c’est dommage parce que ce que fait ce groupe est très bon. Il y a un gros son de guitare, une batterie supersonique et un chanteur-guitariste très puissant.

Après un entracte propice à aller s’abreuver et néanmoins trop long pour la plupart des spectateurs, les lumières s’éteignent et le concert commence enfin au son de « The Ecstasy Of Gold » d’Ennio Morricone, la même intro que pour l’enregistrement live S&M en 1999, suivie des pulsations qui ouvrent « That Was Just Your Life« , le premier morceau du nouvel album.

À ce moment là tous les spectateurs sont debout, ceux de la fosse bien sûr, mais aussi ceux des gradins, de haut en bas. Quelle ambiance, plusieurs milliers de personnes debout, un son montant du plus profond des enfers, ils sont là, les Metallica, sur cette scène. Lars Ulrich est au beau milieu, sa batterie tournera durant le show de manière à ce qu’il soit face à tous les spectateurs, James Hetfield, Kirk Hammett et Roberto Trujillo pourront bouger librement sur toute la surface de la scène. Hetfield pour le chant et ses compères pour les chœurs auront à leur disposition pas moins de 10 micros disposés autour de la scène.

Pour un premier morceau ils n’ont pas choisi la facilité. D’abord il est nouveau, il n’est joué sur scène que depuis quelques mois, et il est très rapide. J’ai ressenti sur ce morceau une certaine fébrilité de la part d’Hetfield, pour tout dire il n’était pas 100% pile sur le tempo, mais il s’est vite repris et n’a plus eu ce type de problème.

Je parlais de show et ce n’était pas pour rien. Nous avons eu droit à des lasers, des effets lumineux sur la scène, des flammes et le must, les projecteurs qui étaient placés dans de gigantesques cercueils (par référence à la pochette du dernier album) qui avaient leur propre chorégraphie par moments.

Seulement, qu’on me comprenne bien, contrairement à d’autres concerts, ces choses sympas n’ont jamais pris le dessus sur ce pourquoi nous étions là, la musique et la performance.
Juste pour vous faire baver d’envie voici la setlist du concert, bon équilibre entre les morceaux historiques et le nouvel album (6 morceaux de Death Magnetic, 4 du Black Album, 3 de Master Of Puppets, 2 de And Justice For All et 2 de Kill’Em All, plus un  morceau de Motorhead) :

  1. That Was Just Your Life (Death Magnetic)
  2. The End Of The Line (Death Magnetic)
  3. Harvester Of Sorrow (And Justice For All)
  4. Disposable Heroes (Master Of Puppets)
  5. One (And Justice For All)
  6. Broken, Beat And Scarred (Death Magnetic)
  7. Cyanide (Death Magnetic)
  8. Sad But True (Black Album)
  9. The Unforgiven (Black Album)
  10. The Judas Kiss (Death Magnetic)
  11. The Day That Never Comes (Death Magnetic)
  12. Master Of Puppets (Master Of Puppets)
  13. Damage Inc. (Master Of Puppets)
  14. Nothing Else Matters (Black Album)
  15. Enter Sandman (Black Album)      
  16. Stone Dead Forever (Motörhead cover)
  17. Phantom Lord (Kill’Em All)
  18. Seek & Destroy (Kill’Em All)

Avouez que ça en jette, non ? C’était la folie furieuse dans le public. Vraiment, c’était fantastique de voir ce groupe mythique en chair et en os jouer des morceaux tout aussi mythiques. Seek & Destroy, Master Of Puppets c’est ma jeunesse, qu’est-ce qu’on a pu headbanger sur ces morceaux. Bon, aujourd’hui le headbanging ne m’est pas conseillé mais le coeur y est. Surtout n’hésitez pas à cliquer sur les titres, j’y ai mis des vidéos en lien !

Pour terminer  j’ai trouvé sur dailymotion cette vidéo tournée le 1er avril, elle est de plutôt bonne qualité. Voyez l’ambiance du concert, le morceau c’est One.

http://www.dailymotion.com/swf/x8v4s7_metallica-a-bercy-paris-france-1042_music&related=1

Publicités

5 réflexions sur “Metallica, concert du 1er avril 2009, Paris-Bercy

  1. C’est vrai que le prix me semble exorbitant et que le trafic de billets est pénible !Mais le principal, c’est de passer un moment inoubliable avec sa fille à écouter un groupe qu’on suit depuis des années…Je comprends ton bonheur !

  2. Inoubliable, c’est le mot. Et ma fille a été conquise. Il est vrai que le prix passe beaucoup mieux comme ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s