Jeannie Longo championne de France

et de 54 !!!!!

Oui, cher lecteur, je vois à tes yeux écarquillés et à ta bouche béante que tu as du mal à croire ce que j’ai écrit là en haut en gras. Ou alors tu ne sais pas du tout de quoi je veux te parler.
Je voudrais redire toute l’admiration que je voue à cette femme. Jeannie Longo qui va avoir 50 ans en octobre prochain a conquis jeudi et samedi derniers son 53ème puis 54éme titre de championne de France de cyclisme. Contre la montre d’abord puis dans la course en ligne.
Imagine cher lecteur que cette femme a parfois 30 ans de plus que ses adversaires. Hein, ça laisse rêveur lecteur !?
Bravo Jeannie !
Le Monde en parle ici.

Son palmarès sur Jeannie longo


Je profite de l’occasion pour ajouter ci-dessous un post que j’avais publié le 23 juin 2006 à l’occasion du 50ème titre de Jeannie Longo.

Et de 50 !!!!!

Michel Jonasz pourrait dire d’elle que c’est une super nana !!

Jeannie Longo vient de claquer son 50ème titre national lors de l’épreuve contre la montre individuel hier 22 juin en Vendée.

Cette nana est unique et force l’admiration. J’ai cru comprendre qu’elle énerve pas mal ses jeunes concurrentes. Mais vous savez mesdemoiselles que tant qu’elle gagnera elle reviendra ?

Sur l’Equipe.fr on lisait ceci :

Jeannie Longo, 47 ans, a été sacrée championne de France du contre-la-montre individuel, jeudi midi à Chantonnay (Vendée). Elle l’a emporté avec sept secondes d’avance sur la Marseillaise Edwige Pitel, tenante du titre. C’est le cinquantième titre nationale pour cette grande dame du vélo français, qui semblait avoir mis un terme à sa carrière après le décès de sa mère «Je n’avais plus goût au cyclisme. Je voulais arrêter car je ne savais pas, alors, ce que pouvait signifier un deuil, expliquait-elle. Mais, après avoir beaucoup dormi, je me suis rendu compte que la pratique me manquait».

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Jeannie Longo est née le 31 octobre 1958 à Annecy.
Elle vit en Haute-Savoie, dans un chalet juché sur la montagne.
Diplôme universitaire en mathématiques et en gestion économique, professorat de sport.
À vélo : elle est la plus titrée de toutes avec 30 médailles olympiques ou mondiales, treize championnats du monde, trois victoires du Tour de France féminin, 38 records du monde, et 800 victoires depuis sa première licence.
Une course à l’americaine mixte de gala sur piste est organisée en 1987 à Paris, avec Francesco Moser -l’autre détenteur du record du monde de l’heure- comme partenaire inédit !
Seul lui aura manqué le Giro féminin parmi les courses importantes sous son ère, remporté par Fabiana Lupérini en 1995, 1996, 1997 et 1998.
Autobiographie: Du miel dans mon cartable, éd. Robert Laffont, 1988.

Son palmarès

Jeux Olympiques

médaille d’or de cyclisme sur route en 1996
médaille d’argent de cyclisme sur route ( contre la montre) en 1996
médaille d’argent de cyclisme sur route en 1992
médaille de bronze de cyclisme sur route ( contre la montre) en 2000

Championnat du Monde

championne du monde de cyclisme sur route en 1985, 1986, 1987, 1989, 1995
championne du monde de cyclisme sur route ( contre la montre) en 1995, 1996, 1997, 2001
championne du monde de cyclisme sur piste ( poursuite ) en 1986, 1988, 1989
championne du monde de cyclisme sur piste ( course aux points ) en 1989
4 médailles d’argent de cyclisme sur route en 1981, 1992 (clm par équipe), 1993, 2000 (clm)
3 médailles d’argent de cyclisme sur piste en 1984, 1985, 1987
1 médaille d’argent de cyclo-cross en 1993
2 médailles de bronze de cyclisme sur route en 1994, 2001
3 médailles de bronze de cyclisme sur piste en 1981, 1982, 1983

Championnats d’Europe

championne d’Europe de cross-country: 1994

Championnat de France

50 titres de championne de France (1er titre sur route: 1979) sur route, du contre-la-montre, de poursuite, de course aux points, de cross-country (VTT), du contre-la-montre par équipe

Championne d’Ile-de-France : poursuite, course aux points, route: 1992 à 1996
rnrnChampionne du Dauphiné-Savoie: route, vitesse, poursuite, course aux points: 1977 à 1989

Tour de France Féminin

vainqueur en 1987, 1988, 1989 (2e: 1985, 1986; et 1992, 1995 de la Grande Boucle Féminine (3e: 1996)) (classement par points: 1985, 1986, 1987, 1988; grand prix de la montagne: 1989)

Divers

38 records du monde dont le record du monde de l’heure en plein air (+600m) en 45 km 094 Km (Mexico 2000), celui au niveau de la mer, et celui sur piste couverte. Rajouter ceux des 3, 5, 10 et 20 kilomètres en cours de courses, ainsi que la meilleure performance mondiale de l’heure à Mexico en 1996: 48 km 159 (avec vélo cadre plongeant: record non homologué).
Super Prestige Pernod: 1985, 1986, 1987
Champion de l’année « l’Equipe »: 1987
Champion des champions Antenne 2: 1987
Sportif européen de l’année: 1989
Sportive du siècle: 2000
Guidon d’or: 2000
Prix Spécial du Mendrisio d’Oro: 1997
Officier de la Légion d’Honneur

A l’étranger

North End Classic – Yuma (Arizona): 2004
Championnat du Minnesotta de contre-la-montre: 2004
Championnat de Californie de contre-la-montre: 2003
San Jacinto Classic (californie): 2003
College Grove Champt du Tenessee (contre-la-montre): 2002
Colossal Cave road race (Arizona): 2002
Congress to Yarnell (Arizona): 2002
Tour de Tucson Montain (Arizona): 2002
Tour de Tucson (Arizona): 2001, 2002
Northend Classic (Arizona): 2001
Championnat d’Arizona de course de côte: 2001
Kitt Peak (Arizona): 2001
Tumacacori (Arizona): 2001
Vuelta de Bisbee (Arizona): 2000
Sear may Classic (Colorado): 2000
Killington stage race (Vermont): 2000
Platte Bridge Casper (Wyoming) : 1998
Tour de Los Alamos (Nouveau Mexique) : 1998
Tour de Gilla (Nouveau Mexique): 1998 1ère féminine
Red River Clasic : 1996
Ore-Ida : 1991
Coors Classic (Tour du Colorado): 1981, 1985, 1986, 1987 (2e: 1982, 1984)
Tour de Colombie: 1987, 1988
Tour de Norvège: 1987 (2e: 1983, 1985)
Tour du Texas: 1984, 1985
Texas Cup : 1987
6 jours de Saint-Ambroix : 1985 (2e : 1986)
3 jours de Dompaire : 1983
6 heures de San Sebastian (poursuite) : 1983
En France

Montée du ventoux: 2005
Coupe de France: 2004
Trophée des Grimpeurs: 2001, 2004
Finale de Coupe de France (Chrono des herbiers): 2000
Tour du lac de Paladru (contre-la-montre): 1998
Trophée d’Or : 1997
Grimpée de l’Alpe d’Huez: 1997, 2003, 2004 (et record)
Tour du Pays de Conques : 1996, 1997
Grand Prix des Nations: 1996, 1997 (3e: 2003)
Coupe de France de VTT : 1995
Tour du Pays Basque : 1995
Tour du canton de Zurich : 1994
nTour du Finistère : 1993, 1995
Grand Prix de Hyères : 1992
Ronde de l’Isère : 1992
Tour de l’Aire Urbaine : 1992
Tour du canton de Perreux : 1992
Tour de Vendée : 1988, 1989, 1993 (2e : 1996)
Etoile vosgienne : 1988, 1989, 1993 (2e : 1996)
Tour de l’Aude : 1988, 1993
Tour de l’Oise : 1988
Grand Prix International d’Avignon : 1988
Critérium National: 1988
Chrono des herbiers: 1987, 1992, 1995, 2000
Tour de la Drôme : 1986, 1987, 1988, 1989, 1995
Critérium des As : 1984, 1986, 1987, 1989
4 Jours du Havre: 1981, 1982
Tour du lac d’Annecy: 1981, 1982, 1983, 1984 (contre-la-montre)
Six-Jours de Bagnols-sur-Cèze : 1988
Six-Jours de Paris: 1987
Six-Jours de Grenoble : 1984, 1986, 1987, 1988 (avec Cécile Odin)
Omnium féminin France-Suisse : 1986
Meilleur grimpeur du Tour de l’Idaho: 2001

Places d’honneur

2e G.P.F.I. du Québec: 2000
2e Grand Prix de Montréal (world cup): 1998
2e Tour de Majorque : 1997
2e des Universiades d’Edmonton sur route: 1983 (3e en contre-la-montre)
Plus

Championne de France scolaire cadette en ski: 1975 (licenciée au Ski Club de Saint-Gervais)
Championne du monde des citadines, en ski: 1982
Championne universitaire de descente: 1979
Championne universitaire de slalom: 1979
Championne universitaire de géant 1979
5e du championnat de France de slalom en 1982 (1e: Perrine Pelen)


C’est pas pour me vanter mais le 25 juin 2006 je publais un autre post au sujet de notre Jeannie Longo. Et le titre était, je vous le donne en mille ? Et de 51 !!!!! 🙂

Et de 51 !!!!

Jeannie Longo a remporté hier samedi l’épreuve de course en ligne des Championnats de France sur Route Féminines.Ecoeurées les jeunes !!! Vas-y Jeannie !!!

L’article de l’Equipe.fr :

24/06/2006 – Cyclisme-ChF (F)

Jeannie Longo est inusable ! Longo signe le doublé (L’Equipe)

A 47 ans, Jeannie Longo est décidément inusable. Après avoir remporté le titre national du contre-la-montre jeudi, elle s’est offert ce samedi le doublé en décrochant un nouveau succès, cette fois-ci dans la course en ligne (112,8 km). Elle s’impose détachée à Chantonnay devant Béatrice Thomas (Languedoc-Roussillon). La Grenobloise a ainsi remporté son… 51e titre national.

Malgré une chaussée rendue glissante par le crachin, Jeannie Longo a très bien maîtrisé sa course en profitant d’un long faux plat dans la première bosse du parcours. Longo, qui avait auparavant observé sans sourciller ses adversaires tenter quelques attaques, a alors passé le grand plateau pour porter une accélération décisive. Avec 18 secondes d’avance au pied de la montée, elle en gagnait 10 de plus en parvenant au sommet. Le tour était joué pour que ce phénomène du cyclisme français remporte son quatrième doublé après 1999, 2000 et 2001.

«Un vent de bonheur»

«Je ne savais pas trop ce que je pouvais faire sur ce circuit car manquant de repères. J’étais plutôt mal à l’aise au départ. Les plus jeunes montraient plus de rapidité dans les premières bosses. J’ y vois là un vent de bonheur. Je suis plus forte moralement au moment où je n’ai plus de choses importantes à attendre du vélo», confiait Jeannie Longo.Quant à la suite de sa saison, elle avouait ne pas être éventuellement opposée à une participation aux Championnats du monde.

« Les championnats du monde ? L’entraîneur est parti mais le DTN (Patrick Cluzaud) est toujours là. Oui, je serais intéressée par le contre-la-montre.»

Les vieilles querelles ont tout de même l’air de se tasser puisque Patrick Cluzaud a de son côté ouvert en grand la porte à la championne de France. «Bien sûr que Jeannie m’intéresse en vue des championnats du monde. L’an dernier, elle était deuxième, c’est pour cela que je ne l’ai pas sélectionnée. Là, elle prouve, par deux fois, qu’elle est bien meilleure que les autres. Pensez, on ne la voit pas. Elle vient ici. Elle arrange tout le monde : chapeau !». Jeannie Longo pourrait donc écœurer encore quelques jeunettes du peloton.


Publicités

5 réflexions sur “Jeannie Longo championne de France

  1. Well, je ne connaissais pas. So, je suis allé écouter. Je t’avoue que je ne suis pas spécialement fan de Katerine, alors ce morceau, ouais bof, c’est du Katerine. Mais ce n’est que mon humble avis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s