Les labours

Roger De Vlaeminck, comme la plupart des coureurs d’alors, était un touche à tout. Sa saison durait quasiment l’année entière. Une fois venue la fin des beaux jours il prenait la direction des pistes ainsi que celle des sous-bois.

Parce que Roger De Vlaeminck était naturellement doué pour le cyclo-cross. On dirait même que c’était un don familial. Son frère ainé Eric est connu pour avoir été Champion du Monde de la discipline à sept reprises entre 1966 et 1973 (record absolu), quatre fois Champion de Belgique, et vainqueur de 32 courses de cyclo-cross? pas mal non ?

Roger, le cadet, a hérité aussi des mêmes qualités que son frère. Dans l’immense palmarès qu’on lui connait on trouve deux titres de Champion du Monde de cyclo-cross, l’un en amateurs en 1968 et le deuxième en 1975 (sa grande année), cinq titres de Champion de Belgique de cyclo-cross entre 1968 et 1978 plus 13 victoires en courses de cyclo-cross.

Je dis qu’il fallait vraiment y croire quand on se présentait au départ d’un cyclo-cross en même temps que les deux frères De Vlaeminck !

En guise d’illustration voici une caricature des deux frères par l’un des caricaturistes italiens, connu notamment pour ses caricatures de footballeurs dans la collection Panini, Bruno Prosdocimi.

015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s