Y en a marre

A la question de savoir quelle crédibilité on peut accorder au cyclisme professionnel moderne j’ai répondu ceci sur l’excellent site La Flamme Rouge :

Crédibilité ? Aucune. Il faut se faire une raison, le cyclisme, les courses pro n’ont plus aucune crédibilité.
Le mal est fait, le ver est dans le fruit. Le cyclisme d’aujourd’hui a tué le cylisme de demain et non content de ça il installe le doute dans les esprits sur tous les palmarès depuis que le cyclisme existe.

J’en veux vraiment à tous ces coureurs, leurs dirigeants, leurs soigneurs, leurs médecins, leurs employeurs ou même leurs familles qui les ont soutenus et poussés dans cette entreprise. Par leur faute le vélo est foutu en tant que sport d‘élite.
C’est devenu maintenant du guignol, du catch, du grand n’importe quoi !

S’il vous plait messieurs les décideurs et les organisateurs prenez vos responsabilités et arrêtez l’organisation de toutes les courses du calendrier pro, n’organisez pas le Tour de France l’an prochain et les autres années.

Ce serait la meilleure chose à faire pour rendre le peu de dignité qui reste à ce sport et aux personnes qui l’aiment vraiment.
L‘élite actuelle chargée à bloc ne changera pas de manière de courir. Il faut donc la dissoudre entièrement. Et je crois qu’il faudra attendre très longtemps pour qu’une génération puisse courir sans tomber dans les excès de ces quinze dernières années. Peut-être jamais.

Je n’aurais jamais cru que ça puisse arriver, que je souhaite presque que le Tour de France, les grandes Classiques, ces courses qui m’ont fait rêver, n’aient plus lieu.

Publicités

3 réflexions sur “Y en a marre

  1. C’est vrai que quand on suit ça de loin, on se demande vraiment si c’est une vraie course sportive ou une caravane professionnelle et publicitaire… C’est triste pour les vrais amoureux de ce sport !

  2. Je crois qu’au contraire, au nom du rêve justement, au nom de l’espoir aussi, ces épreuves doivent rester et résister.Moi, j’ai confiance. Je pense qu’à la longue, ça se remettra en place.En attendant, c’est sûr, on se lasse et se désintéresse, mais au fond, le coeur y est

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s