Ma sœur, sa crinière et ses soupes de mots

chaanie-sp2En plus d’avoir la ligne souple et la beauté sauvage d’une amazone, en plus d’avoir une crinière de longs cheveux noirs à damner un saint, en plus de prendre en charge des personnes victimes d’handicap physique et/ou de maladies psychiatriques graves et souvent sans espoir en exerçant le métier méconnu et difficile d’ergothérapeute, en plus d’être donc une beauté rare et une personne humainement exceptionnelle, ma petite sœur est drôle. Sauf que ça, elle ne le fait pas exprès.

Ma sœur est en effet une spécialiste de la soupe de mots : elle mélange, elle remplace, elle s’emmêle quoi.

Un exemple ? Aujourd’hui, elle chantonnait une chanson de notre Francis Cabrel national, « La cabane du pêcheur ». Sauf que, quand ma sœur chante la cabane au fond du jardin, ça donne « La cabane au fond du pêcheur ». Et elle ne se rend compte de rien hein, elle vous balance ce refrain pendant trois plombes sans broncher.

Je me souviens d’une autre fois où, quand nous étions gamins, alors que notre frère nous servait une histoire de pets charmante, elle l’avait repris avec l’air de celle qui va étaler sa science en lui disant : « on ne dit pas péter, on dit éjaculer »…pour flatuler donc.

Et c’est comme ça en permanence. Et c’est drôle et c’est aussi ce qui fait que j’aime ma soeur.

Tiens, c’est la première fois que je le lui dis.

Ma sœur, sa crinière et ses soupes de mots. – Blogo ergo sum (cliquez)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s