Umberto, sacré coco

chaanie-sp2Chose promise, chose due. Aussi vais-je vous parler de ce filou d’Umberto Eco.

Je vous demandais il y a deux jours si vous aviez lu son célèbre roman Le nom de la Rose. Je vous demandais surtout si vous étiez allés jusqu’au bout de votre lecture et vous promettais qu’une fois ce petit sondage terminé, je vous confierais un petit secret. Ce secret, je le tiens d’un fin connaisseur, enseignant en littérature.

LE SECRET :

Peut-être faites-vous partie de ces lecteurs assidus qui pourtant ont été découragés par la longue, très longue exposition du Nom de la rose. Pour mémoire, cette intro relève de la réflexion théologique la plus érudite, la plus pertinente, la plus pointue… et la plus fatigante, de sorte que le lecteur peine à maintenir une concentration qui lui permette de saisir le propos et bien souvent abandonne devant les portes de ce merveilleux roman.

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que tout cela est programmé par Umberto. Oui, le bonhomme a écrit cette introduction « poids lourd » afin de faire le tri dans ses lecteurs : élu ou pas élu ? Digne ou indigne de pénétrer les arcanes de son univers ?

Umberto réclame le privilège de n’emmener en voyage que ceux qu’il juge capables de l’effort nécessaire au plaisir qu’il prétend leur donner… au risque de laisser au bord du chemin bien des lecteurs méritants,mais peut-être fatigués ou tout simplement distraits.

Le message est clair, on ne lit pas Umberto dans le métro… Et on a raison.

Il y a ceux qui abandonnent, Ceux qui subissent mais persistent… Et les autres qui sautent allégrement les pages incriminées. Paraît qu’Umberto a de la tendresse pour ces derniers : j’ai du bol.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s