C’est le combientième ?

chaanie-sp2Ah, ce « combientième ». On a toujours senti, dès l’instant même où l’on a pensé à l’articuler dans une de nos phrases enfantines, on a toujours soupçonné chez lui, quelque illégalité orthographique, quelque folie sémantique…Mais faute de lui trouver un concurrent acceptable, on a continué à l’utiliser, non sans rougir parfois, mais toujours soulagé de voir que nos interlocuteurs partageaient avec nous cette complicité tacite de ceux qui savent qu’ils se trompent peut-être, mais les autres aussi.

Puis voilà qu’un jour, on découvre fasciné qu’un mot, oui, un mot existe, qui est celui dont le rôle a été usurpé par ce « combientième » débonnaire, ce mot, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, ce mot, ce divin mot est :

Quantième.

Alors, maintenant, vous aurez le choix de rester fidèle à l’usurpateur bancal que l’on pourra préférer au si parfaitement équilibré quantième, ou bien de sacrifier à ce dernier rescapé qui mérite peut-être un peu la place au soleil qui lui a si longtemps été ravie, en disant désormais : « C’est la quantième ? ». Attendez-vous toutefois à des regards perplexes, des petits embarras palpables chez votre interlocuteur. Alors, l’air de rien, avec grâce, dites-lui : « Comment mon ami ? Vous êtes de ceux qui ont fait le choix de conserver le si joli et inventif combientième ? »

C’est le combientième – Blogo ergo sum (cliquez)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s